Search
  • Luc Trepanier

Les Aventures d'un Québécois.

Bonjour à tous!


Il y a toujours une avant-première avant la vraie première. Ben oui, c’est évident…Je suis allé quelques fois au pays de l’oncle Sam à la fin des années 80 soit à l’époque où l’insouciance était notre guide. Et oui, 3 ou 4 amis qui vont au sud et dans ce cas-ci le sud était « Plattsburgh ». Aller camper une fin de semaine au terrain de « Cumberland Bay State Park » avec seulement 50$ en poche…Wow! Nous avons survécu. Que de plaisir nous avions à se baigner dans le lac Champlain qui nous semblais être aussi grand que la mer. Du Mc Do, des hot dog et des sandwich à la moutarde faisaient notre affaire. Nous avions même réussi à acheter de la bière avec notre carte de N.A.S. De toute façon, la dame au dépanneur se doutait surement que n’avions pas l’âge l’égal. Sweet memories…


La première, la vraie est arrivée en 2014. Cette fois, ma conjointe et moi avions décidé d’amener toute la famille à Hampton Beach. Pas de temps à perde avec un camping nous allions coucher à l’hôtel. Les passeports ont étés livrés depuis plusieurs mois. J’ai fait imprimer le tracé de la route que Google map me conseille. Le téléphone cellulaire est activé pour recevoir des données du côté américain. Nous avons acheté de nouvelles chaises de plage, des jouets de plage, des serviettes de plage donc il ne manque que la plage. L’auto à l’air d’un âne surchargé d’un bagage pour une expédition de plusieurs mois. Pas de chance à prendre car cette fois-ci c’est du sérieux. Trois dodos à l’hôtel.


J’avais prévu partir vers 11h. De toute façon, nous avions accès à notre chambre seulement à 15h. Comme un fin renard, j’avais annoncé ce départ à 9h30 soit 90 minutes avant le temps réel prévu. Finalement, comme à chaque fois, le départ fut retardé pas toutes sorte de considérations hors de control de tous les pères et conjoints de ce monde. Par contre, à 10h45, je mettais le moteur en marche et leva l’ancre pour notre expédition. Bonne nouvelles, nous avions gagné 15 minutes à l’agenda.


Ah! Quel bonheur que de vivre ce moment. Mon sourire devait surement le révéler. Après avoir quitté notre stratosphère locale de l’annexe, nous pouvions maintenant savourer ces nouveaux paysages. Déjà, à Granby, nous nous sentions dépaysés. Nous avons dû faire un arrêt pour régler le problème d’espace de la banquette arrière en établissant deux zones distinctes pour nos garçons. Les conflits territoriaux peuvent arriver à tout moment même si ces territoires sont minuscules.


Au bout de l’autoroute 55 sud, ce trouve le poste frontalier de Stanstead. Enfin, nous allions traverser. Pour être certains de retrouver le chemin du retour, une tribu doit laisser des signaux d’indications. Donc, un arrêt pipi s’imposait à la boutique hors-taxes.


À suivre…

280 views0 comments
 
  • Facebook

©2020 by My French-Canadian Family. Proudly created with Wix.com